France

Audit et certification des comptes 

Pour KPMG, certifier l'information comptable et financière, c'est contribuer à renforcer la confiance des investisseurs.
Audit

Contact

Jean-Paul Vellutini

Jean-Paul Vellutini

Associé, Responsable des activités Audit

+33 1 55687275

Introduction en bourse

Introduction en bourse
L’introduction en bourse constitue une étape majeure de la vie d’une entreprise.

    KPMG certifie les comptes de près de 20 000 entreprises en France dont 11 sociétés du CAC 40, de 21 cotées au SBF 120 ainsi que des PME et des groupes familiaux.

    Cette activité est deployée sur tout le territoire avec des équipes dédiées qui développent des compétences sectorielles pointues.

    Pour KPMG, la démarche d’audit ne répond pas seulement à une obligation légale en matière d'information financière. Au-delà de la sécurité apportée aux marchés financiers, cette mission essentielle s’inscrit dans le dispositif de contrôle global mis en œuvre par les entreprises, contribuant ainsi à l’amélioration constante de leur environnement de contrôle interne, la qualité de leur processus comptables et financiers et leur démarche d’identification et de gestion des risques.

    KPMG s’appuie sur :

    • Un réseau international qui partage une méthodologie commune basée sur un dossier informatique conforme aux normes internationales (ISA) et de la CNCC.
    • Un Professional Practice Group (PPG) en charge de la doctrine comptable et des normes professionnelles qui informe et apporte un appui technique à nos équipes et nos clients sur les évolutions réglementaires françaises et internationales.
    • Une organisation par secteurs d’activité pour développer des compétences sectorielles importantes, qui sont déclinées par marchés (grandes entreprises, PME, économie sociale et solidaire).
    • Des formations pour chaque niveau de responsabilité à la fois sur les outils d’audit, la matière comptable mais également le contrôle interne et les systèmes d’information complétées de formations spécifiques en fonction des secteurs d’activité.
    • Un Risk Management qui analyse les problématiques liées à l’application du code de déontologie et contribue à la qualité et à l’homogénéité des processus d’audit.