France

Rolex Fastnet Race 

KPMG s’est engagé dans la Rolex Fastnet Race en août 2011 : Henri Baetz et Eric Schmitt auditeurs à terre, capitaines en mer.
KPMG s’engage dans la Rolex Fastnet Race - du 14 au 21 août 2011

Le voilier KPMG-Acalina 3 a franchi la ligne d’arrivée de la 44e édition de la Rolex Fastnet Race le jeudi 18 août 2011 à 7h23 !

Il s'est placé en 20ème position de sa catégorie et en 56ème position toutes catégories confondues (classement temporaire)

C’est avec beaucoup d’enthousiasme que KPMG a décidé de soutenir ce projet audacieux, l’esprit et la philosophie de ce sport étant en parfaite harmonie avec les valeurs chères au cabinet : excellence, précision et esprit d’équipe.

Naviguant nuit et jour, Henri Baetz, Eric Schmitt et leurs co-équipiers ont affronté une météo variable allant d’un vent très faible à des coups de vent assez forts, et des vagues pouvant atteindre jusqu’à 5 mètres. Ils ont bouclé en 90h le parcours de 608 milles entre Cowes et Plymouth, via le rocher du Fastnet !

Le bateau KPMG Acalina 3, un X-50 du réputé chantier danois X-Yacht, est un voilier de 50 pieds (15 mètres) assez pointu et bénéficiant d’équipements sophistiqués. La plus mythique des courses britannique a réuni une flotte de 320 voiliers de toutes tailles et de tous types (monocoques et multicoques), qui ont affronté une mer et des courants forts, après avoir pris le départ dimanche 14 août à Cowes (île de Wight, sud de l’Angleterre).

Le voilier KPMG-Acalina 3 a navigué aux cotés d’équipes prestigieuses telles Banque populaire V, Groupama IV de Franck Cammas, Abu Dhabi Ocean Racing, et le maxi monocoque américain Rambler 100. La course a été remportée lundi 15 août par le maxi trimaran Banque Populaire V de Loïck Peyron, en 1 jour 8 heures et 48 minutes de course, à la moyenne de 18,5 nœuds établissant ainsi un nouveau record.

Toutes nos félicitations à Henri Baetz et Eric Schmitt pour cet exceptionnel exploit sportif et pour avoir porté avec brio les couleurs du cabinet !

[Vidéo] Retrouvez la présentation de ce projet





[Vidéo] Retour sur la course

Des participants sous haute tension, une course extrêmement prestigieuse

Il s’agit d’une course difficile nécessitant des performances de navigation près des côtes comme au large. Elle requiert une excellente préparation ainsi qu’un bon potentiel vitesse.

Elle est beaucoup plus qu’une simple course et n’est pas à la portée de tout le monde, chaque bateau et chaque équipage devant répondre à des critères de qualification stricts.

Rendue tristement célèbre par la catastrophe qui a fait 15 victimes en 1979, la Rolex Fastnet Race est une institution depuis 1925.

Pour plus d’informations sur cette course, cliquez ici.
   



  • Le sponsoring sportif de KPMG sur BFM Business avec le Daily Business : cliquez ici

Henri Baetz, skipper

Henri Baetz, skipper
« Déjà être sur la ligne de départ était en soit un succès car monter un tel projet nécessite de l’audace et de la constance. Au final, on termine dans le premier tiers du tableau, toutes classes de bateaux confondues, soit près de 300. L’objectif est atteint, nous avons navigué « proprement » et nous sommes satisfaits de notre course, la 20ème place pour une première participation, c’est bien. On a vécu des moments extraordinaires, on s’est battu jusqu’au bout pour grappiller des places jusqu’à la ligne d’arrivée à Plymouth. Le passage du Fastnet a été exceptionnel, le spectacle était grandiose et cela a été pour tout l’équipage un grand moment d’émotion et d’explosion de joie. A bord, l’état d’esprit était détendu mais toujours très concentré, chacun a fait preuve de beaucoup de solidarité, tous contribuaient à l’équilibre de chacun, même dans les périodes plus compliquées quand la mer était difficile. Eric Schmitt est monté en tête de mât à 3 reprises pendant la course pour régler des problèmes techniques. C’était une superbe course, on a eu toute sorte de temps, et on est prêt à repartir ! »

Eric Schmitt, équipier

Eric Schmitt, équipier