France

Actions pour l'environnement 

Conscients des enjeux environnementaux liés à ses activités, KPMG s’est engagé dans une démarche active pour réduire son impact sur l’environnement.
Actions pour l'environnement
En 2010, le Global Green Initiative (GGI) de KPMG, programme d’actions mondial destiné à réduire sensiblement les impacts du cabinet sur l’environnement, est entré dans sa seconde phase : après une réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) de 29 % entre 2007 et 2010, KPMG s’est fixé un nouvel objectif de réduction de 15 % à l’horizon 2015.

Le cabinet renouvelle ainsi son engagement pour la protection de l’environnement, avec le soutien et l’implication de ses salariés et de ses partenaires.

Quatre axes prioritaires ont été définis pour la période 2010-2015 pour protéger l’environnement :
  • les déplacements professionnels,
  • la consommation d’eau et d’énergie,
  • les consommables,
  • les déchets.
Le reporting environnemental couvre l’ensemble des implantations de KPMG en France, soit plus de 200 bâtiments. Le déploiement d’un nouvel outil de reporting en 2012-2013 renforce le processus de collecte et la fiabilité des données.

Réduire les émissions de GES liées aux déplacements professionnels

La politique voyage mise en œuvre depuis 2009 favorise l’utilisation du train plutôt que de l’avion. L’installation progressive de salles de visioconférence sur les différentes implantations de KPMG à travers le monde participe à la réduction des déplacements. Et le covoiturage est fortement encouragé, notamment par le biais d’un site intranet dédié.

Limiter l’empreinte énergétique des bâtiments

Avec des actions concrètes :

  • remplacement des ampoules par des ampoules basse consommation dans les parties communes du Belvédère, l’un des deux bâtiments de KPMG à La Défense ;
  • installation d’interrupteurs détecteurs de mouvements dans les sanitaires ;
  • mise en veille automatique des télécopieurs ;
  • meilleure gestion énergétique des immeubles grâce à l’optimisation du chauffage et de la climatisation ;
  • réalisation d’audits énergétiques pour identifier nos bâtiments les plus énergivores à l’échelle de la France.

Réduire la consommation de papier

Grâce à l’optimisation des outils informatiques, à la politique de dématérialisation et à la sensibilisation de ses salariés, KPMG s’inscrit dans une dynamique de réduction de sa consommation de papier. Le grammage du papier acheté et consommé dans la majorité des bureaux a été réduit de 80 à 70 g/m². Les télécopieurs sont paramétrés par défaut pour imprimer en noir et blanc et en recto verso. De plus en plus de bureaux font appel à des entreprises spécialisées pour la récupération et le recyclage du papier

Une reconnaissance internationale

KPMG a reçu le prix de l’Entreprise durable de l’année 2013 décerné par l’International Accounting Bulletin. Le jury a notamment souligné la réduction des émissions de CO2 réalisée depuis 2007 (- 29 %).

Le Premier Sommet International sur le Changement Climatique et la Croissance Durable "Business Perspectives on Sustainable Growth: Preparing for Rio+20", a été organisé par KPMG à New York en février 2012 en collaboration avec le Global Compact des Nations Unies, le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) et le Conseil mondial des affaires pour le développement durable.

Promouvoir la biodiversité

Promouvoir la biodiversité

Pour contribuer à la sauvegarde des abeilles, de plus en plus d’entreprises et de collectivités accueillent des ruches sur leurs toits. KPMG a fait ce choix et a installé trois ruches sur le toit-terrasse de l’un de ses immeubles à la Défense.