France

Détails

  • Industrie: Finance, Banque, High Growth Markets
  • Type: Publication
  • Date: 23/04/2013

Stratégie d'internationalisation > Banques des pays émergents : bientôt globales ? 

[Tribune]

par Raphaël Jacquemard et Jean-Charles Kuster, KPMG

Appuyant leur puissance sur un vaste marché domestique, les banques des BRIC entrent aujourd’hui dans des stratégies plus internationales. Le contexte de restructuration des banques occidentales leur est favorable.

La présence accrue des banques des pays émergents constitue l’une des évolutions les plus marquantes du paysage bancaire mondial depuis le début de la crise financière. On compte aujourd’hui 19 banques issues des BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine) parmi les 50 principales banques mondiales classées par le bénéfice net 2011. Elles représentent 48 % du bénéfice net global de ces 50 banques[1].

Les moteurs de la croissance des banques des pays émergents sont connus :

- environnement macroéconomique favorable ;
- bancarisation progressive des populations ;
- développement de la classe moyenne et de la clientèle à fort potentiel patrimonial ;
- dépôts stables et supérieurs aux encours de prêts ;
- forte rentabilité conduisant à un niveau de solvabilité élevé.

Malgré leur puissance, les grandes institutions financières des pays émergents apparaissent moins engagées à l’international que leurs homologues des pays développés : elles ne représentent ainsi que 20 % des banques à capitaux étrangers dans le monde, contre 66 % pour les banques des pays développés [2].

Le développement à l’international des banques des pays émergents obéit à des logiques multiples, qui sont liées notamment à leur contexte national. On observe néanmoins des problématiques communes….

Lire la suite
 

Boutons de partage

Share this