France

Détails

  • Service: Corporate
  • Type: Newsletter
  • Date: 02/12/2010

On n'est pas sorti de l'auberge 

[Décryptages - Mot à mot]

Une situation plutôt agréable dans la vie privée. Tout le contraire dans la vie professionnelle. Mais d'où vient l'expression ?

Lorsque les repas d'affaires se prolongent, du moins dans la tradition française, c'est souvent plutôt bon signe.

Ne pas être sorti de l'auberge devrait indiquer qu'on a plaisir à prolonger les échanges.

Or l'expression signifie tout le contraire : c'est quand s'annonce une situation inextricable qu'on dit n'être pas sorti de l'auberge.

C'est que, dans ce cas, l'auberge dont il est question n'est pas de celles où l'on va par plaisir.

Dans l'argot des prisonniers, l'auberge n'est autre en effet que la prison.

Et lorsqu'on y entre, les ennuis sont généralement loin de s'achever.