France

Détails

  • Service: Corporate
  • Type: Newsletter
  • Date: 01/08/2013

Villes intelligentes : nouveau modèle de développement ? 

[Décryptages - Développement durable]
Une chaîne anglaise de fast-food vient d’effectuer une livraison de pizza à domicile par drone. Quelques minutes après avoir passé et payé sa commande sur son smartphone, le client a vu arriver par les airs un hélicoptère miniature qui lui apportait son déjeuner.

Il ne s’agit dans l’immédiat que d’une opération expérimentale dont la vidéo assure un buzz sur le web à son promoteur. Pour autant, la livraison par drone ne relève pas de la science-fiction. Avec le développement des villes intelligentes – smart cities – on peut s’attendre à ce que se multiplient en milieu urbain des services nouveaux et insolites.

Une ville intelligente est une agglomération qui se propose de tirer le meilleur parti des technologies numériques en faveur de son développement économique et du bien-être de ses habitants.

Tout projet de smart city commence par l’accumulation d’informations, soit à travers des capteurs ou des caméras, soit par l’intermédiaire des habitants. La cartographie précise en temps réel de ce qui se passe en ville permet de réguler et de taxer le trafic automobile, d’attribuer et de facturer les places de stationnement disponibles, d’optimiser les transports en commun et l’éclairage urbain, de prévenir la criminalité et de surveiller les vols des drones domestiques...

Grâce à des plots lumineux, la municipalité peut également modifier le circuit des voies de circulation. En munissant ses employés de cartes de radio-identification, elle peut annoncer leur passage aux usagers. Il est ainsi possible de savoir si le colis qu’on attend a été déposé dans la boîte à lettres ou s’il faut aller le chercher à la poste.

Les smart cities sont bien placées pour répondre aux menaces qui affectent les grands ensembles urbains : engorgement, pollution, violence. L’Union européenne a décidé de les soutenir financièrement. Glasgow, Bristol, Santander et Stockholm figurent parmi les pionnières. En France, Lyon et Nice se sont également engagées dans l’aventure.

Les partisans des villes intelligentes en attendent une amélioration visible des conditions de vie. Leurs détracteurs s’inquiètent des risques pesant sur les libertés publiques. Mais, après le domicile et le bureau, l’irruption du numérique dans l’espace urbain paraît irréversible.
 

Boutons de partage

Share this