France

Détails

  • Service: Corporate
  • Type: Newsletter
  • Date: 01/02/2011

Travailler du chapeau : c'est être un peu zinzin 

[Décryptages - Mot à mot]

Mais en quoi le chapeau dérange-t-il ?


Autrefois, les ouvriers fabriquant les chapeaux en feutre étaient exposés aux vapeurs et aux sels de mercure.

  • Ceci provoquait chez eux le syndrome de l'éréthisme, qui peut entraîner des troubles du sommeil, une perte de mémoire et une inconstance de comportement pouvant évoluer parfois jusqu'au délire.
  • C'est ce syndrome qui est, dit-on, à l'origine de l'expression « travailler du chapeau ».