France

Détails

  • Service: Corporate
  • Type: Newsletter
  • Date: 17/02/2011

La recommandation sociale : nouvel horizon du marketing ? 

[Décryptages - Générations]

Interrogés sur ce qui influence le plus leur comportement de consommateurs, les utilisateurs des réseaux sociaux – notamment les plus jeunes – placent désormais en tête les avis de leurs amis, devant les opinions d’experts et l’information fournie par les marques.

Ce phénomène, dit de « recommandation sociale », est à l’origine d’une nouvelle génération de moteurs de recherche.

Dans les moteurs de recherche classiques, le classement des réponses à une requête se fait principalement en fonction de la densité des mots clés sur les pages retenues, de la fréquence de consultation de ces pages et du nombre de liens qui pointent vers elles.

Avec la nouvelle génération de moteurs, les pages qui s’affichent en premier sont celles qui sont le plus recommandées dans les réseaux sociaux.

Ainsi, quand on recherche un restaurant dans sa ville sur un moteur de nouvelle génération, on voit apparaître d’abord les établissements les mieux notés par les internautes, et non, comme dans les moteurs traditionnels, ceux dont les sites web sont les mieux référencés.

Les moteurs de recommandation sociale comportent des variantes : certains prennent en compte les avis de tous les internautes, d’autres surtout ceux des amis dont on dispose, ou encore des avis personnels qu’on a pu soi-même poster.

L’émergence de ces nouveaux outils n’est pas sans conséquences en matière de marketing. Pour se rendre visibles, les marques doivent en effet être fortement et favorablement citées dans les réseaux sociaux. Il leur faut donc multiplier les contenus susceptibles d’être recommandés par les internautes.

C’est la raison pour laquelle on voit foisonner sur les sites web les boutons « j’aime-je n’aime pas ».

Facebook et Google sont chacun actifs dans le domaine de la recommandation sociale, le premier en ouvrant, non sans susciter de critiques, les informations des pages personnelles aux moteurs de nouvelles génération, le second en lançant Hotpot, une application de recommandation sociale de son module de requête.

Comme si de grandes manœuvres se préparaient.