France

Détails

  • Service: Corporate
  • Type: Newsletter
  • Date: 16/11/2010

Prix littéraires : combien revient aux auteurs ? 

[Décryptages - Entreprises & Economie]

Quels sont les prix littéraires français qui rapportent le plus à leurs lauréats ?

La réponse est bien connue pour le premier d’entre eux : c’est le Goncourt. Si sa proclamation ne s’accompagne que d’un chèque symbolique de 10 euros, les ventes qu’il génère atteignent en moyenne près de 400 000 exemplaires et donnent lieu à des droits d’auteur supérieurs à 600 000 euros.

La deuxième place est plus disputée. Le prix Renaudot, réputé réparer les injustices du Goncourt, ne comporte pas de dotation financière, mais permet la vente d’environ 200 000 exemplaires qui assurent autour de 300 000 euros de droits d’auteur.

A ce niveau, il rivalise avec le Prix Simone et Cino del Duca, attribué chaque année par l’Institut de France et qui, s’il fait peu vendre, est doté de 300 000 euros !

A la différence du Goncourt et du Renaudot qui consacrent volontiers de nouveaux talents, le Prix Simone et Cino del Duca récompense l'activité littéraire ou scientifique d'une personnalité majeure des sciences ou des lettres. Ses trois derniers lauréats sont ainsi Patrick Modiano, Milan Kundera et Mario Vargas Llosa.

Le prix Prix Simone et Cino del Duca fait exception dans le paysage français : aucune autre distinction littéraire n’affiche dans l’Hexagone une dotation annuelle supérieure à 25 000 euros.

En conséquence, c’est la diffusion qui détermine, pour les autres prix littéraires, le palmarès des revenus allant aux auteurs.

En quatrième position, vient ainsi le prix Femina (150 000 exemplaires, 220 000 euros de droits d’auteur), puis en cinquième position ex aequo l’Interallié et le Goncourt des Lycéens (100 000 exemplaires et 150 euros de droits d’auteur chacun).

Avec près de 2000 prix, la France est, devant le Japon, le premiers pays au monde pour le nombre de distinctions littéraires attribuées chaque année.

Ce n’est cependant pas en France qu’on trouve les prix les mieux dotés.

Au niveau mondial, le prix littéraire le plus généreux est le prix Nobel de littérature (environ un million d’euros), suivi du prix espagnol Planeta, qui récompense chaque année un auteur écrivant en castillan avec une dotation de 600 000 euros.