France

Détails

  • Service: Corporate
  • Type: Newsletter
  • Date: 21/12/2012

Presse française payante : autant de papier qu’il y a 30 ans 

[Décryptages - Développement durable]
La consommation annuelle de papier par la presse française payante (tous types de publications confondus) s’élève aujourd’hui à environ un million de tonnes. C’est le même niveau qu’en 1985. Au cours de cette période, deux cycles de tendances opposées se sont succédé.

De 1985 à 2000, le nombre de titres de la presse française payante connaît une forte hausse, passant de 2700 à près de 4000, surtout du fait des trimestriels qui progressent de 600 à 1900, alors que les hebdos et les mensuels demeurent stables et que les quotidiens sont en légère régression.

L’accroissement du nombre de titres entraîne une augmentation de la consommation annuelle de papier, qui évolue d’un million de tonnes par an en 1985 à 1,4 million en 2000.

A partir de l’année 2000, le nombre de titres de la presse française payante se stabilise autour du niveau de 4000. Mais le tirage annuel moyen par titre, qui atteignait 2,3 millions d’exemplaires par titre en 1985, est désormais limité à 1,4 million. La presse gratuite et plus encore Internet détournent les lecteurs de la presse payante.

Conséquence : malgré une augmentation de près de 50% du nombre titres de presse en quelque trente années – dont témoignent l’abondance de l’offre dans les kiosques – la consommation en volume de papier journal par la presse payante française a retrouvé son niveau de 1985.

A défaut de trouver un modèle économique satisfaisant, la presse papier payante limite son bilan carbone.
 

Boutons de partage

Share this