France

Détails

  • Service: Corporate
  • Type: Newsletter
  • Date: 06/06/2011

Plafond de verre : l'expression désigne la barrière invisible qui empêche certaines catégories de collaborateurs d'accéder aux fonctions de direction d'une organisation  

[Décryptages - Mot à mot]

A quand remonte la formule ? En 1986, le Wall Street Journal publie un article intitulé The Glass Ceiling : Why Women Can't Seem to Break The Invisible Barrier That Blocks Them From the Top Jobs.

On a par la suite traduit Glass Ceiling par plafond de verre.

Réservée jusque-là au vocabulaire technique du bâtiment, l'expression fait son entrée dans le langage managérial.

D'abord relative aux freins que rencontrent les femmes pour progresser dans la partie supérieure de la hiérarchie des entreprises, la formule a pris une portée générale depuis environ cinq ans.