France

Détails

  • Service: Corporate
  • Type: Newsletter
  • Date: 16/11/2010

Nickel : chez les adolescents, le métal s'impose dans le langage des adultes, notamment en entreprise 

[Décryptages - Mot à mot]

Mais d'où lui vient cette vocation ?

– Comment ça s'est passé ?
– Nickel !

En quelques années, nickel s'est substitué à impec dans le vocabulaire de tous les jours.
Le métal est devenu adverbe, parfois en mode superlatif : nickel chrome.

Connu depuis l’Antiquité, le nickel n’est utilisé industriellement que depuis le XVIIIème siècle.


Sur le plan métaphorique, il a curieusement pris deux directions opposées. D’un côté, parce qu’il consolide les métaux auxquels on le mélange – notamment dans les blindages –, le nickel est associé à la lourdeur : les Pieds Nickelés sont des anti-héros lourdingues.

De l’autre, parce que la combinaison du nickel et du chrome donne un alliage qui se polit sans bavures, il a donné naissance à l’expression nickel-chrome, pour dire parfait, net.

Au cours de la première moitié du XXème siècle, le premier sens l’emporte. 
 
Depuis les années 50, c’est le second qui s’impose.
 
Dans sa forme développée –  nickel-chrome – , ou dans sa version abrégée, nickel est aujourd’hui souvent préféré à impeccable.
 
Et mieux vaut d’ailleurs en abuser dans le langage plutôt que dans les alliages : le nickel est en effet l’un des métaux les plus toxiques !