France

Détails

  • Service: Corporate
  • Type: Newsletter
  • Date: 29/03/2012

Mobilité géographique des jeunes : des comportements à deux vitesses 

[Décryptages - Générations]

Chaque année, 2% des Français changent de région.

Quoique deux fois plus faible qu’aux Etats-Unis, la mobilité géographique française est l’une des plus élevées en Europe : 35% des Français actuellement en activité ont travaillé dans au moins deux régions différentes.

La France est également l’un des pays où la mobilité géographique augmente le plus : en un demi-siècle, le taux de mobilité interrégionale a doublé.

Aujourd’hui, un Français sur quatre se dit résolu à changer un jour de région, et un sur deux s’affirme prêt à le faire si une occasion professionnelle le justifie. Près de 30% des salariés français ne sont pas opposés à s’expatrier.

Chez les jeunes diplômés de l’enseignement supérieur ayant trouvé un emploi dans l’année suivant la fin de leurs études, la mobilité géographique est plus forte encore que chez leurs aînés. La moitié d’entre eux travaillent hors de leurs régions d’origine.

Ceux qui tardent à trouver un poste à l’issue de leurs études supérieures apparaissent en revanche plus sédentaires. 62% déclarent limiter leur recherche à leurs régions, et 41% ne sont pas disposés à quitter leurs départements.

Ce repli régional est-il la conséquence ou la cause de leurs difficultés à trouver un premier emploi ? Les avis sont partagés.
 

Sources