France

Détails

  • Service: Corporate
  • Type: Newsletter
  • Date: 11/12/2013

La fourrière de Paris recueille 180 000 véhicules par an. Mais d’où vient le mot fourrière ? 

[Décryptages - Mot à mot]
Le latin fordrum, qui signifie paille, a donné fourrage et fourrière, l’étable à fourrage.

Dès le 17ème siècle, on prend l’habitude d’enfermer dans une fourrière municipale les animaux pris en délit d’errance.

Lorsque la bicyclette fait son apparition, c’est très naturellement vers la fourrière des animaux qu’on oriente les deux-roues abandonnés. 

Puis c’est au tour des automobiles d’aller à la fourrière dans les années 1900.

Aujourd’hui les animaux errants vont à la SPA. Mais le terme de fourrière reste en vigueur pour les automobiles.
 

Boutons de partage

Share this