France

Détails

  • Service: Corporate
  • Type: Newsletter
  • Date: 30/08/2013

Entre écologie et tourisme de luxe : le glamping 

[Décryptages - Développement durable]
Le mot camping apparaît pour la première fois en France en 1898 dans un article de la revue du Touring Club sous la plume de Louis Baudry de Saunier (1865-1938). Journaliste et voyageur, Baudry de Saunier raconte qu’en Angleterre les grands propriétaires terriens inspectent leurs domaines à bord de confortables roulottes tirées par des chevaux. Le soir, les domestiques installent en plein air un luxueux bivouac cependant que les roulottes sont aménagées en chambres pour la nuit. Dans ces campements opulents, on dîne en smoking à la lumière des torches. Le chroniqueur propose d’appeler camping cette façon de voyager.

Entre les deux guerres, le camping se démocratise sous l’influence du scoutisme et de l’essor des congés payés. Il devient sportif. On dort sous la tente. Au cours des Trente Glorieuses, la pratique du camping s’organise : les terrains de camping font leur apparition dans l’Hexagone. La plupart sont spartiates. Leur clientèle est principalement populaire.

Un tournant est pris dans les années 80. Aux tentes succèdent caravanes et mobile homes, puis bungalows et chalets. Les campings deviennent des camps de vacances, avec leurs commerces, équipements de loisirs et animations. On parle désormais de tourisme de plein air et d’éco-tourisme plutôt que de camping. La clientèle de ces nouveaux établissements est issue des classes moyennes.

A l’orée du XXIe siècle, le camping évolue à nouveau. On campe dans des yourtes cossues, entouré d’un personnel abondant. On séjourne dans d’agréables cabanes posées au-dessus des arbres ou à la belle étoile sur les toits de New York après un repas gastronomique.

A ce nouvel avatar écologique et luxueux du camping, on a donné le nom de glamping, un mot-valise construit autour de glamour et de camping. D’un tarif généralement élevé, il attire surtout les classes urbaines aisées.

Un siècle après Baudry de Saunier, le camping fait, avec le glamping, comme un retour aux sources !
 

Boutons de partage

Share this