France

Détails

  • Service: Corporate
  • Type: Newsletter
  • Date: 11/01/2013

Drapeau : c’est l’un des patronymes les plus fréquents au Québec. Pourquoi ? 

[Décryptages - Mot à mot]
On estime que 70% des patronymes en usage au Québec sont issus de ceux des soldats français ayant séjourné, temporairement ou définitivement, dans la Belle Province. Il était d’usage dans les troupes royales de l’Ancien Régime d’attribuer aux soldats des noms de guerre.

Contrairement plus tard à la Résistance, l’objectif n’était pas de se cacher, mais de se faire au contraire désigner facilement. La plupart des recrues s’exprimant en dialecte et étant incapables d’écrire leurs noms, c’est par mesure de simplification qu’on leur donnait une identité militaire.

Ce sont les capitaines qui choisissaient ces surnoms, en s’inspirant en principe du métier, de la province, ou encore de l’allure du soldat. Mais souvent l’imagination faisait défaut et l’on se rabattait sur des choix simples, tel Drapeau.

Un même nom de guerre ne pouvait être attribué plusieurs fois dans une même compagnie, mais il l’était dans différentes compagnies. C’est ainsi que chaque compagnie comptait généralement un Drapeau.

Les soldats français au Québec ont eu une nombreuse descendance. Mais ils s’étaient habitués à leurs nouveaux patronymes, au point de ne pas souhaiter en changer.

Qu’ils soient eux-mêmes repartis ou non vers la France, ce sont donc plutôt leurs noms de guerre que leurs noms de famille d’origine qu’ils ont transmis à leurs enfants. C’est pourquoi on compte tant de Drapeau au Québec.
 

Boutons de partage

Share this