France

Détails

  • Service: Corporate
  • Type: Newsletter
  • Date: 22/11/2011

Byron D. Benson : l’inventeur du pipeline 

[Décryptages - Entreprises & Economie]

L’un des objectifs de la construction sous la Baltique du gazoduc Nord Stream était d’éviter le passage par les pays baltes, la Pologne ou l’Ukraine, avec lesquels Moscou entretient des relations parfois tendues.

En 1878, c’est déjà la même préoccupation d’autonomie qui a conduit, aux Etats-Unis, à l’invention du premier pipeline.

A l’époque, le transport du pétrole depuis les puits jusqu’aux raffineries s’effectue par voie ferrée. La Standard Oil de John D. Rockefeller contrôle 80% des raffineries américaines et 90% des wagons spéciaux pétroliers.

Pour les producteurs indépendants, la seule façon d’échapper à son monopole est de construire un pipeline. Mais si l’on sait alors tirer des oléoducs sur quelques kilomètres, rien n’a encore été tenté sur de longues distances avec d’importants dénivelés.

C’est pourtant le projet dans lequel se lance Byron D. Benson (1832-1888), un industriel de Pennsylvanie, en fondant la Tidewater Pipe Co. En moins de deux ans, grâce à de nombreuses innovations techniques, la nouvelle compagnie réussit la performance d’implanter un pipeline de 220 kilomètres à travers le relief montagneux des Appalaches.

Rockefeller essaie d’abord de saboter le projet. N’y parvenant pas, il tente de racheter la Tidewater Pipe Co. Puis, comme Benson résiste, il finit par décider de se lancer lui-même dans la construction de pipelines.

La Standard Oil deviendra vite le premier propriétaire d’oléoducs des Etats-Unis. Sa domination sur le transport pétrolier se prolongera jusqu’à son démantèlement, en 1914, dans le cadre des lois antitrust.

La Tidewater Pipe Co. réussira à conquérir 11% du transport pétrolier. Elle sera reprise vers 1930 par J. Paul Getty, autre magnat du pétrole.

Le premier pipeline de 1878 existe toujours : il abrite désormais des fibres optiques !