France

Détails

  • Type: Newsletter
  • Date: 15/05/2012

Bilan carbone des Français : la viande en question 

[Décryptages - Développement durable]

En 2009, chaque Français a acheté en moyenne 700 kg de produits de consommation courante : aliments, boissons, droguerie, parfumerie, hygiène, nutrition d’animaux.

L’empreinte carbone de ces achats est de 1,4 tonne d’équivalent CO2, soit 11% de l’empreinte totale annuelle par habitant.

Le Commissariat général au développement durable (CGDD) a étudié le contenu carbone des différents articles composant ce panier moyen en fonction de leur poids.

La viande représente 8% du poids du panier, 23% de son coût et 33% de son empreinte carbone. A l’inverse, les fruits et légumes contribuent à 20 % du poids du panier, 14 % de son coût et 7 % seulement de son contenu carbone.

L’étude du CGDD a provoqué de vives réactions de la part des industriels de la viande, qui en contestent la méthodologie et lui prêtent des intentions idéologiques. Pour ses promoteurs, une telle enquête, même imparfaite, est en revanche utile, en prévision de la généralisation du bilan carbone sur les étiquettes des produits de consommation courante.

La viande fait souvent polémique.
 

Sources