France

Détails

  • Service: Corporate
  • Type: Newsletter
  • Date: 11/01/2013

Besançon : commune leader pour les économies d’énergie 

[Décryptages - Développement durable]
Créé en 2003, le label « European energy award » ou « eea » distingue les collectivités locales engagées dans un processus d’optimisation de leur consommation d’énergie. Il s’appuie sur des expériences antérieures suisses et autrichiennes. Quelque 850 collectivités européennes se sont engagées dans le programme, la moitié étant déjà labellisées.

En France, le label « eea » est porté et diffusé sous le nom de « Cit’ergie » par l’Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME). Dix collectivités de l’Hexagone ont reçu à ce jour le label Cit’ergie et une douzaine sont en cours de processus d’obtention.

Une seule collectivité française figure parmi les 28 auxquelles a été attribué le label « gold » : la ville de Besançon. Au cours d'une cérémonie qui s'est tenue à Bruxelles le 26 novembre 2012, Besançon a reçu le label gold des mains du Commissaire Européen à l'Energie.

Les priorités d’action de la ville de Besançon sont, d’une part, la limitation des prélèvements énergétiques – pour répondre à la raréfaction des ressources –, d’autre part le développement d’une économie locale autour de la maîtrise de l’énergie.

Le label Cit’ergie fonctionne sur le même principe que le processus de certification de la qualité : remis en cause tous les quatre ans, il permet aux collectivités d’évaluer régulièrement la progression de leur démarche et de comparer leurs performances.

Dix pays européens participent à la démarche « eea ». Les deux les plus avancés sont la Suisse et l’Allemagne.

Pionnière du programme Cit’ergie, la ville de Besançon semble avoir été influencée par ses deux voisins.
 

Boutons de partage

Share this