France

Détails

  • Service: Corporate
  • Type: Newsletter
  • Date: 14/11/2012

La Banque Publique d’Investissement : nouveau Crédit National ? 

[Décryptages - Entreprises & Economie]
Au lendemain de la Première guerre mondiale, l’économie française est au plus bas. Le produit national n’atteint en francs constants que 70% de son niveau d’avant-guerre. De nombreuses usines sont détruites. L’industrie française est à reconstruire. Mais il y manque le financement.

Le 10 octobre 1919, une loi crée le Crédit National « pour faciliter la réparation des dommages causés par la guerre ».

Comme souvent en période de crise, le législateur fait preuve d’originalité. Quoique lancé à l’initiative de la puissance publique, le nouvel établissement est de droit privé : il réunit à son capital les grandes banques et les principaux groupes industriels du pays, le gouvernement se réservant la nomination de ses dirigeants.

Grâce à la qualité de son actionnariat, la signature du Crédit National devient l’une des plus recherchées de la place. Ses abondantes liquidités lui permettent, selon la formule figurant dans l’exposé des motifs de sa création, de « créer en France le crédit industriel et commercial à long terme dont on avait maintes fois proclamé la nécessité sans parvenir jusqu’ici à l’organiser pratiquement ».

Pendant dix ans, la Crédit National assurera pleinement sa mission, avant de voir son activité ralentir durant les années trente. Toujours présent à la Libération, c’est très naturellement à lui que s’adressent les pouvoirs publics lorsqu’il s’agit de reconstruire une nouvelle fois l’industrie française.

Pivot et référence du système de financement à moyen et long termes, le Crédit National connaît son apogée avec le plan Marshall et la politique industrielle des premières années de la Cinquième République.

Son rôle décline ensuite avec la déréglementation des marchés financiers. En 1996, le Crédit National prend le nom de Natexis après avoir fusionné avec la Banque Française du Commerce Extérieur (BFCE). Le groupe des Banques Populaires rachètera Natexis en 1998, achevant, quatre-vingts ans après sa création, l’aventure de cette banque industrielle sui generis qu’a été le Crédit National.

En 2012, le cahier des charges de la Banque Publique d’Investissement (BPI) vise à « pallier les défaillances de marché qui handicapent le financement des entreprises et à investir dans le développement des secteurs stratégiques d’avenir ».

Aux mêmes maux, les mêmes remèdes.
 

Boutons de partage

Share this