France

Détails

  • Service: Corporate
  • Type: Newsletter
  • Date: 17/01/2011

Aller à Canossa : d'où vient cette expression ? 

[Décryptages - Mot à Mot]

En 1076, le roi germain Henri IV fait déposer le pape Grégoire VII.

Grégoire excommunie Henri et entreprend de le faire juger tout en déliant les seigneurs germains de leur serment de fidélité à leur roi.

Les seigneurs exigent d'Henri qu'il fasse lever la sanction, sauf à le destituer. Le procès est prévu à la Diète d'Augsbourg, en Bavière.

Le roi doit impérativement rencontrer le pape, en route de Rome vers Augsbourg, pour se repentir avant que le procès ne commence. Par le Mont-Cenis, il franchit les Alpes dans la neige et s'en va retrouver le pape, dont il a appris qu'il séjournait au château de Canossa, une bourgade d'Emilie-Romagne.

Grégoire fera attendre Henri trois jours, pieds nus dans le froid, avant de le recevoir et de l'absoudre. Mais Henri aura eu gain de cause : son procès ne se tient pas.

En 1872, Bismarck, refusant à son tour de céder aux injonctions papales sur la question catholique, déclare : "Nous n'irons pas à Canossa !"

C'est à ces épisodes que l'on doit l'expression Aller à Canossa : s'humilier devant quelqu'un.

Des précédents honorables pour ceux qui sont amenés à le faire de nos jours.