France

Détails

  • Service: Corporate
  • Type: Newsletter
  • Date: 17/04/2013

Afrique : vers une croissance à la chinoise ? 

[Décryptages - International]
Depuis une dizaine d’années, l’Afrique affiche une croissance économique moyenne de 5,5% qui la rapproche plus de la Chine, de l’Inde et du Brésil que de l’Europe ou de l’Amérique du Nord. Après un léger ralentissement en 2011 et 2012, le taux de croissance devrait dépasser 6% en 2013, un niveau deux fois supérieur à celui de la croissance démographique du continent, désormais maîtrisée.

Ces chiffres recouvrent certes des situations contrastées. En 2011, la croissance a été limitée à 0,7% en Afrique du Nord, contre 4,5% en Afrique australe, 5,3% en Afrique centrale, 6% en Afrique de l’Ouest et 6,7% en Afrique de l’Est. Le revenu par habitant ne dépasse pas 200 dollars par an au Congo alors qu’il atteint 12 000 dollars en Guinée équatoriale. Des conflits régionaux, ethniques et religieux, se prolongent, avec leurs cortèges de populations déplacées. La malnutrition persiste – un quart des quelque 1 100 millions d’Africains sont sous-alimentés – et le sida progresse encore dans certaines zones. A quelques exceptions près, les systèmes d’éducation et de santé demeurent insuffisants, et la fuite des cerveaux se poursuit. La corruption est loin d’être éradiquée.

En dépit de ces drames et de ces disparités, la croissance des économies africaines montre cependant qu’elles tirent parti de la mondialisation. Une classe moyenne de 200 à 300 millions de personnes émerge. Le taux d’urbanisation est passé de 30% à 40% en trente ans. La balance commerciale du continent est excédentaire. L’inflation est maîtrisée. Des pôles financiers se développent, notamment en Afrique du Sud et au Nigeria.

Dotée d’importantes ressources minières et agricoles inexploitées, bénéficiant d’une main d’œuvre jeune et d’une vitalité démographique maîtrisée, l’Afrique possède de sérieux atouts pour les prochaines décennies.

Le continent est-il promis, avec deux générations d’écart, à un développement de type asiatique ? La visite du président chinois Xi Jinping dans les pays africains au lendemain de sa prise de fonction montre que d’aucuns y travaillent.
 

Boutons de partage

Share this