France

Détails

  • Service: Corporate
  • Type: Newsletter
  • Date: 21/12/2012

L’Affaire des placards a plus à voir avec le monde de la communication qu’avec celui des meubles. Pourquoi ? 

[Décryptages - Mot à mot]
Le 18 octobre 1534 des protestants français placardent en différents endroits du royaume des proclamations hostiles à la messe. Certaines sont affichées jusque sur les murs du château d’Amboise où séjourne François 1er.

Jusque-là peu concerné par la question religieuse, le roi engage une politique dure de répression du protestantisme : plusieurs « hérétiques » montent sur le bûcher. Certains y voient l’amorce des guerres de religion.

Un placard était alors d’abord une affiche que l’on placardait en la recouvrant d’enduit. C’est donc très naturellement que l’Affaire fut ainsi qualifiée des placards.

Aujourd’hui encore, dans le vocabulaire de l’imprimerie, le terme est réservé aux feuilles imprimées grossièrement sur une seule face, de celles qu’on utilise pour placarder.

Quant au meuble placard, il doit de son côté son nom au fait que ses parois intérieures étaient tapissées, placardées
 

Boutons de partage

Share this