France

Détails

  • Service: Corporate
  • Type: Newsletter
  • Date: 14/11/2013

1917 : l’espionnage électronique transatlantique accélère l’entrée en guerre des Etats-Unis 

[Décryptages - International]
Au début de l’année 1917, la guerre s'enlise en Europe. Berlin donne l’ordre à ses sous-marins d’attaquer désormais tous les convois en route vers la Grande-Bretagne et la France, même s’ils battent pavillon neutre. Cette disposition vise notamment les Etats-Unis, qui ne sont pas encore belligérants. Le ministre allemand des Affaires étrangères, Arthur Zimmermann, sait que cette nouvelle politique risque d'entraîner l'Amérique dans le conflit.

Pour ralentir l’implication de Washington au cas où le président Wilson s'engagerait dans cette voie, Zimmermann veut encourager le Mexique à déclarer la guerre aux Etats-Unis. Il décide à cet effet le 19 janvier 1917 d’adresser à son ambassadeur à Mexico un télégramme que celui-ci devra remettre au gouvernement mexicain et qui promet au Mexique, en cas de victoire allemande, plusieurs Etats du sud des Etats-Unis.

L’Allemagne ne disposant pas de liaison télégraphique transatlantique et le gouvernement américain s’étant engagé à ne pas surveiller les correspondances diplomatiques, Zimmermann choisit de communiquer la dépêche à son représentant à Washington, à charge pour lui de la faire suivre à son collègue de Mexico.

A cet effet, le ministre allemand en adresse d’abord le texte crypté par radio à son ambassadeur à Stockholm. De Suède, pays neutre, le message est ensuite acheminé par câble à l’ambassade allemande aux Etats-Unis, eux-mêmes encore neutres, d’où il repart télégraphiquement par Western Union pour Mexico. Mais la liaison entre Stockholm et Washington passe par le Royaume-Uni : le contre-espionnage anglais l’intercepte.

Les spécialistes du "Room 40", le service de décodage britannique, décryptent le télégramme de Zimmermann en un mois. Puis ils le communiquent le 1er mars à la presse américaine, en faisant croire, pour ne pas révéler qu’ils ont cassé le code allemand, qu’un employé mexicain corrompu de Western Union le leur a vendu.

L'opinion publique américaine est révoltée. Mexico rejette la proposition allemande. Le 6 avril, les Etats-Unis entrent en guerre. Le télégramme d’Arthur Zimmermann, qui devait ralentir l’arrivée des Américains en Europe, l’aura finalement accélérée.
 

Boutons de partage

Share this