France

Détails

  • Service: Advisory France
  • Industrie: High Growth Markets
  • Type: Communiqué de presse
  • Date: 14/03/2012

3ème édition de l'Observatoire des Investissements Internationaux dans les principales métropoles mondiales 

Paris de loin première en Europe continentale. Sao Paolo, Moscou en forte croissance. Le Retour de New York et de San Francisco.

Une concentration renforcée des investissements internationaux, qui, dans leur ensemble, augmentent pour la première fois depuis 3 ans et passent de -8% en 2010 à 9% en 2011.

Les vingt-deux principales métropoles mondiales en attirent à elles seules 17%, en hausse de trois points en deux ans. Les 5 premières métropoles du classement attirent elles-mêmes 50% des investissements réalisés dans l’ensemble des 22 métropoles.

C’est l’un des principaux résultats de la troisième édition de l’Observatoire des Investissements Internationaux dans les Principales Métropoles du Monde, réalisé en exclusivité mondiale par Paris-Ile de France Capitale Economique en partenariat avec KPMG. L’étude se fonde sur la base de données du Financial Times, qui recense dans le monde entier les investissements internationaux « Greenfield », générateurs d’emplois et de valeur.

L’Europe, première destination et première source mondiale d’investissements internationaux avec Paris Ile-de-France en tête en Europe continentale.

En Europe, les métropoles du Nord : Stockholm, Francfort, Bruxelles, progressent globalement, tandis que celles du sud : Madrid, Barcelone régressent. Mais Paris Ile-de-France, sixième au niveau global, reste de très loin en tête en Europe continentale. Elle concentre désormais 47% des investissements en France, soit 12 points de plus en deux ans.

Sur une période de cinq ans, durée moyenne d’un cycle d’investissement, soit 2007-2011, Paris Ile-de-France confirme son niveau d’attractivité en se classant au quatrième rang mondial.

Les tendances indiquées par le panel d’investisseurs interrogé par OpinionWay pour Paris-Ile de France Capitale Economique et KPMG dans les précédentes éditions sont donc confirmées par les faits.

Une évolution favorable de la nature des investissements à Paris Ile-de-France. L’industrie progresse à Paris et représente une part nettement plus élevée des investissements que chez ses principales concurrentes des pays occidentaux. Autre élément de diversification et de stabilité : les pays asiatiques, Chine et Inde en tête prennent le relai des Européens et constituent désormais 25% des investissements.

Cependant, attention : Paris Ile-de-France est très fortement challengée sur les fonctions stratégiques et notamment sur les services financiers et les centres de recherche.

Au niveau mondial, les trois métropoles de tête restent respectivement Londres, Shanghai et Hong-Kong, mais le classement évolue fortement dans les places qui suivent, avec la progression fulgurante des capitales économiques des BRICS et le retour des Smart Cities américaines.

Pour Jean-Luc Decornoy, Président du Directoire de KPMG : « l’évolution de ces dernières, dans le classement, est en effet très remarquée, en particulier sur des fonctions stratégiques ».

Sao Paolo atteint la quatrième place, gagnant huit rangs en deux ans avec +160% d’investissements. Moscou se situe à la huitième place avec +60% en deux ans. Quant à New York, elle revient à la cinquième place après avoir été classée au-delà de la dixième pendant plusieurs années. San Francisco connaît une ascension encore plus rapide et prend la neuvième place et même la troisième sur les fonctions stratégiques, confirmant elle aussi la très bonne dynamique déjà observée l’année dernière.

Pour Pierre Simon, Président de Paris-Ile de France Capitale Economique, « Ces résultats montrent que le Grand Paris, projet unique de développement économique en Europe, doit mettre encore davantage en valeur la diversité de l’économie francilienne, son principal atout. Il doit plus que jamais intégrer, comme l’a proposé Paris-Ile de France Capitale Economique, l’innovation et la création qui feront de notre Ville Lumière la Smart City par excellence. Il doit, enfin, être poursuivi avec détermination, les gains de l’attractivité se mesurant dans la durée. C’est seulement à ces conditions que Paris Ile-de-France deviendra une des métropoles-phares du vingt-et-unième siècle ».

Paris-Ile de France Capitale Economique, créée il y a vingt ans par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris, rassemble une centaine de grandes entreprises françaises et internationales, garantes de son indépendance. Elle a pour mission d’attirer des investisseurs étrangers en Ile-de-France et de renforcer son attractivité par des actions de lobbying auprès des décideurs politiques et économiques.
Télécharger maintenant
Les fichiers PDF nécessitent Adobe Reader pour les visualiser

Attaché de presse

Attaché de presse

Arnaud Fraboul, Attaché de presse

+33 1 55 68 90 31