France

Détails

  • Industrie: High Growth Markets
  • Type: Etude et sondage
  • Date: 01/11/2015

High Growth Markets International Acquisition Tracker 

High Growth Markets International Acquisition Tracker
Cette étude biannuelle présente les transactions entre pays, ou groupes de pays, développés et à forte croissance et donne ainsi un panorama actualisé des fusions-acquisitions entre les sociétés de ces différentes régions du monde.
          • Novembre 2015
            Selon la dernière édition de cette étude, malgré une reprise des transactions en 2014, le nombre de fusions et acquisitions entre pays développés et émergents a chuté au premier semestre 2015. Aussi bien les pays développés qu’émergents ont réduit leurs investissements dans les pays émergents, y compris en Chine et en Inde : le volume de transactions des pays développés vers les pays émergents a ainsi diminué de 24% entre janvier et juin 2015. Le nombre d’investissements entre pays émergents a été également le plus faible depuis 2005. La chute du nombre de fusions et acquisitions des pays émergents vers les pays développés a été moins drastique : le volume de transactions n’a diminué que de 11 % par rapport au semestre précédent. Certains pays tirent leur épingle du jeu, comme le Mexique, qui bénéficie de la reprise d’un de ses principaux investisseurs, les Etats-Unis.
             Télécharger le document

 

          • Avril 2015 
            D’après cette dernière édition, les fusions et acquisitions entre pays développés et émergents se sont intensifiées durant la deuxième partie de l’année 2014. En effet, leur nombre a augmenté de 11% entre juillet et décembre 2014. On assiste à une reprise des transactions des pays développés vers les pays émergents suite à un retour à la confiance, les quatre destinations principales d’investissements étant l’Asie du Sud-Est, la Chine, la CEE et l’Afrique subsaharienne (hors Afrique du Sud). Par ailleurs, les transactions des pays émergents vers développés augmentent pour le 3e semestre consécutif, l’Europe étant de nouveau attractive..
             Télécharger le document

        • Septembre 2014 
          Cette édition présente une synthèse des transactions au cours du premier semestre 2014. Même si on assiste à un regain de confiance vis-à-vis des pays les plus matures, le volume d’investissement dans les pays émergents continue de baisser et atteint son plus bas niveau depuis 2005. Les BRIC ont notamment vu leur attractivité diminuer (un tiers d’acquisitions en moins des pays développés vers la Chine par rapport au semestre précédent), alors que d’autres régions, comme l’Asie du Sud Est et l’Amérique du Sud (hors Brésil) attirent davantage l’attention des pays développés. La Chine, à l’inverse, reste l’investisseur le plus important dans les pays développés, malgré une baisse en valeur des acquisitions de 35% depuis le 2e semestre 2013.
           Télécharger le document

      • Mars 2014 
        Cette édition présente une synthèse des transactions des pays émergents vers les pays développés et vice versa, au cours du deuxième semestre 2013.
        Influencés par les nombreuses fluctuations monétaires, les pays émergents continuent d’investir dans les pays développés.
        La Chine accroit les acquisitions aussi bien vers les pays développés que vers les autres pays à forte croissance et reste le principal lieu d’investissement des pays développés.
         Télécharger le document

    • Août 2013 
      Cette édition relate les transactions entre janvier et juin 2013. Le ralentissement des transactions au niveau mondial, notamment dans le sens pays développés vers pays émergents, a conduit à une baisse des opérations en provenance des pays émergents.
       Télécharger le document

  • Mars 2013
    Cette édition relate les transactions entre juillet et décembre 2012. Depuis les deux dernières années, les acquisitions dans le sens pays développés vers pays émergents continuent de baisser (-12% entre le premier et le deuxième semestre 2012). Dans l’autre sens, bien qu’encore nettement moins nombreuses, les acquisitions des pays à forte croissance vers les pays développés sont stables sur cette même période.
     Télécharger le document

  • Août 2012
    Cette édition présente les transactions entre janvier et juin 2012.
     Télécharger le document
 

Boutons de partage

Share this