France

Détails

  • Service: Advisory France, Accounting Advisory
  • Type: Etude et sondage
  • Date: 25/02/2013

Good, Better, Best, 2013 

The race to set standards in global tax management

L’étude révèle les problèmes cruciaux auxquels sont confrontés les Responsables Tax à travers le Monde et cherche à identifier la façon dont ces questions influencent les changements structurels, l'investissement en termes d’organisation et de ressources humaines, ainsi que leurs objectifs globaux.

Depuis la dernière enquête Good, Better, Best de 2009, l'environnement dans lequel opèrent les Responsables Tax a changé radicalement. L'enquête, réalisée fin 2012, montre comment les départements fiscaux ont progressé dans la course aux normes en matière de gestion de la fonction fiscale, en particulier dans le contexte fiscal actuel. 

Good, Better, Best : The race to set standards in global tax management
Télécharger maintenant
Les fichiers PDF nécessitent Adobe Reader pour les visualiser

Focus France 2013

Les grandes tendances identifiées sont les suivantes :

  • 93% des départements fiscaux ont une stratégie en ligne avec la stratégie commerciale du groupe ;
  • 77% des stratégies des départements fiscaux sont approuvées par le Conseil d’Administration ;
  • plus des trois quarts des personnes interrogées mettent en place une mesure des performances en lien avec le reporting et la mise en conformité ;
  • 76% des répondants ont un département fiscal au niveau du siège social ;
  • 62% des départements fiscaux sont engagés ou prévoient de s’engager dans une stratégie fiscale globale et des revues opérationnelles régulières ;
  • moins de 40% sont totalement impliqués dans les initiatives de transformation de la fonction finance ;
  • plus de la moitié des Responsables Tax ressentent une exigence accrue des autorités fiscales sur leurs processus fiscaux, comptables et de contrôle, leur stratégie fiscale et leur gestion des risques, ainsi que leur système d’information ;
  • 79% des personnes interrogées sont satisfaites de leurs budgets de fonctionnement ;
  • seulement un tiers de l’activité des départements fiscaux est consacré à l'optimisation des taux d'imposition effectif, à la planification fiscale du paiement des taxes, à l'amélioration de leur processus et leur intégration à l'ensemble de l’activité de l’entreprise.

 

Boutons de partage

Share this