Canada – Français

Les cadres dirigeants, optimistes quant au commerce avec la Chine 

 PDF Icon TÉLÉCHARGER LE RAPPORT [PDF 508 Ko]  

 

L’Accord sur la promotion et la protection des investissements étrangers (APIE) Canada-Chine est entré en vigueur le 1er octobre dernier. Ratifié pour 31 ans, cet accord commercial annonce une relation à long terme entre nos deux pays et donne le ton aux négociations en cours entre le Canada et de nombreuses autres économies d’Asie.

D’autre part, les États-Unis, le plus important partenaire commercial du Canada, ont de nouveau la cote. Si le pays demeure indispensable à notre croissance économique, il ne faut pas oublier que la Chine constitue notre deuxième partenaire commercial. Alors que la valeur absolue des exportations américaines est demeurée pratiquement inchangée depuis 2000, la valeur des exportations canadiennes vers l’Asie est passée de 21,6 milliards, en 2000, à 51,2 milliards, en 2013. Or, les statistiques indiquent que cette croissance remarquable devrait se poursuivre.

 

Le plus récent sondage [PDF 528Ko] réalisé auprès des cadres dirigeants recélait une bonne surprise : la majorité (74 %) des cadres canadiens estime que l’APIE Canada-Chine entraînera des retombées positives sur leur secteur d’activité.

Willy Kruh, de chez KPMG, discute de la question du commerce avec la Chine

 

 

 Écrivez-nous

Willy J. Kruh

Willy J. Kruh

Président mondial, Marchés de consommation

416-777-8710

Fichiers les plus téléchargés

Soyez dans le coup

Restez informé des nouveautés de KPMG