Canada – Français

Description

  • Type : Communiqué de presse
  • Date : 2014-01-02

Espoir sur le marché des F&A : revient sur 2013 

TORONTO – le 2 janvier 2014

 

Morosité dans les matières premières, mais les changements démographiques ouvrent de nouvelles perspectives

 

Le marché des F&A a de nouveau été morose au Canada en 2013, affichant des résultats similaires à ceux de 2012 selon KPMG. Le secteur des matières premières a continué de connaître des difficultés, tandis que les perspectives étaient plus encourageantes pour d’autres secteurs qui, profitant d’un accroissement des liquidités sur le marché des emprunts, ont affiché une faible croissance sur l’année.

On s’attend à ce que le montant des fusions-acquisitions impliquant des entreprises canadiennes totalise 139 milliards de dollars américains en 2013, en hausse de sept pour cent par rapport à 2012. Selon des données fournies par Thomson Financial, on prévoit avoir conclu tout près de 1 800 transactions au 31 décembre 2013, soit pratiquement le même nombre qu’en 2012.

 

Le secteur des matières premières, qui inclut les mines et les métaux, est demeuré déprimé. En dépit d’une modeste hausse de la valeur des transactions par rapport à l’an dernier, le nombre de celles-ci a continué de chuter, en recul de 23 pour cent par rapport à 2012.

 

Le coût des capitaux d’emprunt s’est maintenu à des niveaux historiquement bas en 2013. Cela a eu pour effet d’augmenter la liquidité du marché des emprunts au cours de l’année et de réduire les coûts d’acquisition, incitant du même coup les propriétaires qui envisagent le transfert intergénérationnel de leur entreprise à monétiser leurs actifs. Des sociétés fermées de partout au Canada sont entrées sur le marché afin de profiter des bonnes conditions de vente. KPMG prévoit que ces conditions se maintiendront sur les marchés des produits industriels et des produits de consommation, en raison notamment de la vigueur des ventes d’automobiles en Amérique du Nord et de la hausse des dépenses de consommation.

 

Quelques transactions notables impliquant des sociétés canadiennes, en 2013 :

 

  • Acquisition de Nexen par CNOOC Limited, société de portefeuille chinoise, pour la somme de 19,1 milliards de dollars américains
  • Acquisition, pour 6 milliards de dollars américains, du détaillant américain Neiman Marcus par un consortium d’investisseurs comprenant l’Office d’investissement du RPC
  • Acquisition par Sobeys de Safeway Canada, détaillant en alimentation de l’ouest du Canada, pour la somme de 5,7 milliards de dollars américains
  • Acquisition de Ally Crédit Canada par RBC pour la somme de 4,1 milliards de dollars américains
  • Acquisition de Saks Incorporated par la Compagnie de la Baie d’Hudson pour la somme de 2,5 milliards de dollars américains.

 

CITATIONS

 

« Le secteur des matières premières a encore connu une année difficile au Canada en 2013, mais d’autres secteurs ont montré des signes de vigueur et de croissance, et devraient poursuivre sur leur lancée en 2014. Les marchés des capitaux d’emprunt ont contribué à rehausser les valeurs, et nous prévoyons qu’il en sera de même au cours de l’année qui s’amorce. »

 

Peter Hatges, président, Financement corporatif KPMG inc.

 

« Que les acheteurs soient des fonds de capital-investissement ou des investisseurs stratégiques, il semble y avoir une abondance de capitaux à investir, ce qui crée des occasions de synergie et de pénétration accrues sur de nouveaux marchés par voie de fusion ou d’acquisition. »

 

Martin-Pierre Roussel, directeur général, groupe Financement corporatif pour le Québec, Financement corporatif KPMG inc.

 

INFORMATION SUPPLÉMENTAIRE

 

Financement corporatif KPMG
@KPMGauCanada
KPMG sur LinkedIn

 

KPMG au Canada

 

KPMG s.r.l./S.E.N.C.R.L., cabinet d’audit, de fiscalité et de services-conseils (kpmg.ca) et société canadienne à responsabilité limitée constituée en vertu des lois de l’Ontario, est le cabinet canadien membre de KPMG International Cooperative (« KPMG International »). Les cabinets membres de KPMG comptent 152 000 professionnels dans 156 pays.

 

Les cabinets indépendants membres du réseau KPMG sont affiliés à KPMG International, entité suisse. Chaque cabinet membre est une personne morale distincte et indépendante, et se décrit comme tel.

 

PERSONNES-RESSOURCES

 

MÉDIAS ANGLOPHONES MÉDIAS FRANCOPHONES
Briana D'Archi
Directrice principale, Service national des communications
KPMG au Canada
bdarchi@kpmg.ca
416-777-8169
Pierre Leclerc
Directeur régional, Marketing
KPMG au Canada
pleclerc@kpmg.ca
514-840-2652

 

 Coordonnées

Peter Hatges

Peter Hatges

Associé, Services-conseils

416-777-3614

Retransmettre

 

Suivez-nous